LIVRAISON GRATUITE À PARTIR DE 84€ - FRANCE
0

Votre panier est vide

Le Processus délaboration de l'huile d'olive

Le secret de chacune des bouteilles de 9 Oliveres réside dans sa production. Plus le processus d’extraction est complet, meilleur sera le produit. 9 Oliveres utilise les dernières technologiques disponibles et toutes nos huiles d'olive sont élaborées en conformité aux dernières normes industrielles.

Toute la production de l'huile d'olive se réalise grâce à l’utilisation de techniques de pressurage à froid. En pratique, cela signifie que le jus de l'huile est extrait par pressage et centrifugation à basse température. C'est un travail purement artisanal et qui demande beaucoup d'efforts. Heureusement, 9 Oliveres mêle à la fois des concepts issus des traditions anciennes avec des techniques modernes et sophistiquées. Chaque huile d'olive est produite d'une manière rapide et efficace.

Une fois la production terminée, les ouvriers stockent l´huile dans des cuves en inox. Ces réservoirs sont maintenus à des températures très douces et sont protégés de la lumière. Les bouteilles sont également dotées d'un verre noir qui protège l'huile de la lumière et des rayons UV en général. Le verre peut absorber jusqu'à 98 % de la lumière solaire nocive, donc vous pouvez être sûrs que le goût ne sera pas gâché une fois que le produit sera arrivé chez vous.

Toutes les bouteilles sont pourvues d’un dispositif en aluminium qui garantit un effet anti-chute et anti-remplissage.

LA MÉTHODE D'EXTRACTION

Les étapes et les techniques typiquement utilisées dans la production de l'huile d'olive vierge extra sont détaillées ci-dessous :

NETTOYAGE

La première étape du processus d'extraction consiste à nettoyer les olives et à enlever toute branche, feuille, tige et autres déchets. Ensuite, les olives sont lavées à l'eau pour leur ôter tout reste d’impureté. On peut également compléter le nettoyage par l’utilisation de pistolets à air comprimé afin de produire un flux qui élimine les particules plus légères. Une fois que les olives sont complètement propres, le processus de production peut continuer.

BROYAGE

Au cours de l’étape suivante, les olives sont écrasées ou broyées pour obtenir une pâte. Ce processus consiste à déchirer les cellules qui constituent la chair des fruits pour faciliter la libération des particules d´huiles contenues dans leurs vacuoles. Habituellement, l'ensemble du processus est réalisé à l'aide de broyeurs à disques dentés, de broyeur à meules et de plusieurs broyeurs à marteaux.

Source photo: Aceites Melgarejo

MALAXAGE

Pendant cette étape, la pâte estmélangée pendant 45 minutes environ pour convertir les minuscules particules d'huile en gouttes plus grosses. Cette étape est indispensable. Aussi, pour en augmenter la performance générale, les entreprises ont l'habitude de chauffer la pâte ou d'y rajouter beaucoup d'eau. Toutefois, cette stratégie peut également entraîner une baisse de qualité du produit final. En effet, à haute température, l'huile s'oxyde et perd la plupart de ses propriétés. Chez 9 Oliveres, ce processus s'effectue à très basse température. Notre rendement est donc plus faible, mais la qualité finale de l´huile est bien supérieure.

SÉPARATION

La dernière étape consiste à séparer le moût huileux, les éléments solides (grignon) et les liquides résiduels. Traditionnellement, la séparation s’effectue au moyen de presses, mais aujourd´hui la technique de centrifugation permet d’améliorer considérablement les résultats obtenus. Certaines centrifugeuses à trois phases sont capables de séparer les solides, l'eau et l´huile. Cependant, les centrifugeuses à deux phases, qui ne séparent que l'huile de la boue humide, sont couramment utilisées par de nombreuses entreprises.

Après le nettoyage et la séparation, les ouvriers laissent généralement le jus d’olive dans des cuves et des barils pour y réaliser la décantation finale et la séparation de l'huile d'olive. Le moût obtenu lors des phases précédentes est alors laissé au repos afin que les liquides d'origine végétale et l'huile se séparent. L'huile étant moins dense que l'eau, elle reste dans la partie supérieure, tandis que l'eau et les résidus solides se déposent au fond du réservoir, dont la forme conique facilite leur retrait postérieur. Finalement, l'huile peut être également filtrée, si nécessaire.